Le licencié devra remplir un auto-questionnaire pour les deux saisons suivantes. Si l’auto-questionnaire permet de déceler une apparition de risques, alors un certificat médical sera exigé tous les ans.